au moins cinq morts dans un attentat à Aden contre un convoi officiel


Au moins cinq personnes ont été tuées dimanche dans un attentat à la voiture piégée à Aden dans le sud du Yémen contre un convoi de responsables yéménites, ont indiqué à l’AFP des sources de sécurité.

Le gouverneur d’Aden, Ahmed Lamlas, et le ministre de l’Agriculture, Salem al-Socotri, membre du Conseil de transition du Sud (STC), qui étaient notamment à bord du convoi, ont survécu à l’attaque, selon les mêmes sources.

La voiture piégée a explosé au passage du convoi dans la rue Al-Moualla à Aden, capitale provisoire du pouvoir dans le pays en guerre. Selon un bilan provisoire, l’attentat a fait cinq morts et 11 blessés. L’attentat n’a pas été revendiqué dans l’immédiat.

Le conflit au Yémen oppose depuis 2014 le gouvernement aux rebelles Houthis, qui ont conquis une grande partie du nord du pays, dont la capitale Sanaa. Un gouvernement d’union, qui a son siège à Aden, est formé de partisans du gouvernement reconnu par la communauté internationale et des séparatistes du Conseil de transition du Sud (STC). Le Sud du Yémen était un État indépendant avant l’unification du pays en 1990.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


7 + 1 =