Analyse d’œuvre : « La Légende d’Aïno » de Gallen-Kallela



Une œuvre en détails

Exposé au musée Jacquemart-André, l’artiste finlandais nationaliste Akseli Gallen-Kallela (1865–1931) s’est employé toute sa vie à illustrer le Kalevala, grande épopée de 23 000 vers rassemblant bout à bout les chants traditionnels locaux recueillis au XIXe siècle auprès des bardes de Carélie, dans l’est du pays qui, encore sous domination de l’Empire russe, cherche à se construire une identité nationale. Mêlant féerie et réalisme patriotique, ce triptyque met en images un épisode du fameux ouvrage : la légende d’Aïno…



Source link