Améliorer la vie des personnes handicapées pour le progrès de tous


Depuis 2017, le Gouvernement a placé le handicap dans les grandes priorités du quinquennat : « l’amélioration de la vie des personnes handicapées doit (..) rester l’une des grandes priorités jusqu’au dernier jour du quinquennat », a déclaré Jean Castex qui a ouvert le CIH.

Six mois après celui de novembre dernier, ce CIH a détaillé les mesures en faveur des 12 millions de personnes en situation de handicap et les 8 millions d’aidants, pour que les quatre piliers des actions entreprises aboutissent, selon les mots du Premier ministre, à ce qu « aux côtés du Gouvernement, [ce soit] tout le pays qui se mobilise », puisqu’il n’y a « à peu près aucun domaine de l’action ministérielle, de l’action gouvernementale qui ne soit concerné par le sujet ».
 

« Les personnes en situation de handicap sont toutes des bricoleurs de génie de la vie et (…) avec peu, elles font beaucoup. »
Jean Castex
5 juillet 2021

Le Premier ministre souhaite ainsi que ces capacités soient reconnues pour qu’elles puissent « nous inspirer dans nos actions respectives ». Les quatre piliers de cette action :  
 

 

 
 

« Cette mobilisation générale, avec et pour les personnes en situation de handicap, continuera jusqu’au dernier jour du quinquennat. Il nous reste dix mois pour accélérer les réformes, dans une relation de confiance entre l’État, les personnes et leurs représentants, les acteurs institutionnels et associatifs et les collectivités territoriales. Nous en sommes convaincus : quand des avancées sont réalisées pour améliorer la vie des personnes handicapées, c’est toute la société qui progresse. »

Jean Castex, Premier ministre
Sophie Cluzel,
Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, en charge des Personnes handicapées

 

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


49 + = 53