À Niterói, le testament architectural d’Oscar Niemeyer



Le musée d’Art contemporain de Niterói présente tous les éléments d’un landmark digne de ce nom. Emplacement spectaculaire face à la mer, monumentale coupole inversée posée sur une piscine reflétant ses courbes, accès par une rampe sinueuse semblable à un tapis rouge long de 98 mètres… Cette dernière s’est transformée en podium pour un défilé Louis Vuitton en 2016 et attire une foule de curieux venus photographier cet étonnant musée (parfois sans même visiter ses collections !).

Ce qu’il faut savoir

Après avoir dessiné les principaux bâtiments de Brasília, la nouvelle capitale brésilienne sortie de terre en 1960, Oscar Niemeyer s’exile en France pour fuir la dictature militaire. Maître du béton et de la courbe, l’architecte signe sur notre sol des bâtiments emblématiques de l’architecture moderne, comme le siège du parti communiste, situé place du Colonel Fabien à Paris, ou encore le fameux « volcan » du Havre.

En 1996, de retour dans son pays natal depuis une dizaine d’années, Oscar Niemeyer, alors âgé de 99 ans, livre l’un de ses derniers grands projets : le musée d’Art contemporain de Niterói. De ce sommet étroit dominant la mer, l’architecte fait émerger une structure circulaire, qui adopte la forme d’un entonnoir. Quarante ans après Brasilia et à l’aube du XXIe siècle, Niemeyer emploie le même vocabulaire, et les mêmes matériaux qui ont fait sa renommée. L’édifice semble un peu suranné et manque de fluidité, comme le vestige d’une heure de gloire révolue… Une soucoupe volante complètement rétrofuturiste, plutôt tournée vers le glorieux passé de l’architecte.

Où le voir ?

Le musée-ovni est posé à Niterói, dans la baie de Guanabara, au-dessus de la plage Boa Viagem. Il offre des points de vue panoramiques sur Rio de Janeiro et son fameux Pain de sucre. Sa collection d’art contemporain, riche de 1200 œuvres, est l’une des plus importantes du pays.

Arrow

Musée d’art contemporain de Niterói



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


6 + 4 =