À Metz, rencontre magique avec les installations de l’Africaine-Américaine Betye Saar


Avec sa robe noire à paillettes, son turban orné d’un œil brun et son sceptre spectaculaire, Betye Saar (née en 1926) avait tout d’une sorcière chic lors du gala de son exposition au LACMA – ce, à 93 ans passés ! Les superstars John Legend, Childish Gambino ou encore Salma Hayek étaient présentes pour cet événement ultra-médiatique, qui a salué une « icône du féminisme et du Black Arts Movement ». Tapis rouge, flashs crépitants et invités prestigieux n’ont pourtant pas impressionné plus que ça l’artiste, qui a déclaré modestement aux caméras de la chaîne CBS : « Je suis juste une fille qui a fait de l’art, et qui a aimé en faire. » Voilà pour les présentations, nécessaires puisqu’en France, Betye Saar est loin de jouir d’une telle aura, malgré l’actualité de ses réflexions autour de l’identité noire et de ses explorations plastiques (récupérations d’objets divers, installations invitant le public à participer, collaborations avec des artisans…).

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  Cryptomonnaies, Finance Décentralisée : vers une révolution financière ?