6 expos immersives et augmentées qui nous font vibrer


1. Les chefs-d’œuvre de Léonard éblouissent au Clos-Lucé

Pénétrer dans la tête d’un génie, ça vous dit ? Direction le château du Clos-Lucé ! Pendant la fermeture pour cause de pandémie, la dernière demeure de Léonard de Vinci, à deux pas du château d’Amboise, en a profité pour mettre la touche finale à de nouvelles galeries permanentes. Dans une ancienne bâtisse de textile du XIXe siècle repensée par l’Atelier d’architecture Chaix & Morel, un parcours scénographié par Arc-en-Scène déploie sur 500 mètres carrés un regard neuf sur l’artiste où l’on découvre ses formidables intuitions en matière d’architecture, d’urbanisme et d’ingénierie. Clou de la visite, au rez-de-chaussée, on plonge dans la peinture de Léonard à travers 17 œuvres qui se succèdent et s’animent dans une fresque projetée aux murs. Gigas détails, drapés… 12 minutes de grâce ! Enfin, ces nouvelles galeries sont dotées d’un espace multimédia où tables digitales et jeux vidéo ravissent toute la famille. On peut même survoler, à bord d’une machine léonardesque, le palais rêvé par François Ier à Romorantin, resté à l’état de projet après la mort de Léonard de Vinci, il y a 502 ans au Clos-Lucé. M.B.

Vue en 3D des nouvelles galeries

Vue en 3D des nouvelles galeries

i

© Château du Clos Lucé – Parc Leonardo da Vinci. Arc-en-Scene / Drôle de Trame 2

Arrow

Nouvelles galeries Léonard de Vinci, peintre et architecte

Dès le 25 juin 2021

Le Clos Lucé • 2, rue du Clos Lucé • 37400 Amboise
www.vinci-closluce.com

2. Cézanne en majesté dans une carrière de calcaire

Depuis la fin des années 1970, les carrières de calcaire des Baux-de-Provence sont investies par des projections et des spectacles à haut potentiel immersif. Repris par Culturespaces en 2012, le site est une beauté en soi, sur lequel les images vibrent avec passion. Preuve en est, une nouvelle fois, avec les deux expositions de l’été, consacrées à deux géants de l’art moderne : Paul Cézanne et Vassily Kandinsky. De la peinture comme on l’aime – qui nous donne, plus que jamais, envie de retourner au musée (Orsay, Granet…) pour voir les toiles en vrai. M.C.-L.

Vue de l’exposition « Cézanne, maître de la Provence »

Vue de l’exposition « Cézanne, maître de la Provence »

i

© Culturespaces / Photo Eric Spiller

Arrow

Cézanne, maître de la Provence

Du 4 mars 2021 au 2 janvier 2022

www.carrieres-lumieres.com

3. Tout un festival au Forum des images !

Notez-le bien dans vos agendas (en plus, c’est gratuit !) : du 9 au 13 juin, la crème de la création immersive internationale a rendez-vous au Forum des Images, le temps du NewImages Festival qui y tient sa 4e édition. Au programme : une compétition réunissant 17 œuvres en réalité virtuelle ou augmentée (dont neuf en avant-premières mondiales), un volet dédié aux professionnels, mais aussi un tas de réjouissances qui se tiendront au Forum des images et dans le quartier des Halles, en particulier la Canopée. Cette année, dans le cadre de la Saison Africa2020, l’Afrique est à l’honneur avec un mapping inspiré de contes africains projeté sur la façade de l’église Saint-Eustache (les 11 et 12 juin à partir de 22 heures), mais aussi des installations, des expositions en réalité augmentée et deux performances musicales et numériques sur scène. M.B.

XR Competition. Kinshasa Now

XR Competition. Kinshasa Now

i

© Wajnbrosse Productions

Du 9 juin 2021 au 12 juin 2021

newimagesfestival.com

4. Départ pour la Méditerranée depuis la base sous-marine de Bordeaux

Son histoire remonte à la Seconde Guerre mondiale : entièrement en béton brut, la base sous-marine de Bordeaux a été construite par les Allemands en 1943, et accueille aujourd’hui le plus grand centre d’art numérique du monde, piloté par Culturespaces. Le lieu est ahurissant, immense et sombre, hanté par de longs bassins d’eau noire… Que l’exposition de cet été, intitulée Monet, Renoir… Chagall, Voyages en Méditerranée, transfigure en tout point. Sur le sol et sur les murs, défilent des œuvres inondées de soleil. Des couples dansants, des fleurs et des ciels bleus donnent à sentir un peu du vertige de Renoir, Monet, Dufy et Chagall face aux beautés intenses du sud de la France, ce dès la fin des années 1880. Et lorsque le spectacle s’achève, le contraste avec la base sous-marine est immense – comme la fin d’un rêve. M.C.-L.

Vue des Bassins des lumières aux couleurs de Monet

Vue des Bassins des lumières aux couleurs de Monet

i

© Culturespaces / Photo E. Spiller

Arrow

Monet, Renoir… Chagall. Voyages en Méditerranée

Du 19 mai 2021 au 2 janvier 2022

www.bassins-lumieres.com

5. Dalí et Gaudí, les illuminés de l’Atelier des Lumières

Les tubes de Pink Floyd, 120 vidéoprojecteurs et 60 minutes de spectacle. Les mondes fous de Dalí et de Gaudí valaient bien ce show à leur (dé)mesure ! Cette année, l’Atelier des Lumières, installé dans une ancienne fonderie du 11ème arrondissement de Paris, embarque le public pour un voyage à travers 60 ans de créations artistiques du maître Dalí et au cœur des mirifiques architectures de son compatriote catalan Gaudí. Tout Dalí surgit sur des murs de 10 mètres de haut dans un télescopage hypnotisant : La Tentation de Saint-Antoine, Léda Atomique, La persistance de la mémoire, Galatea aux sphères… Mais aussi des photos, des bijoux, des images de films, de spectacles, ponctués de facétieuses déclarations. « Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s’aperçoivent qu’ils m’adorent. » Et c’est vrai ! M.B.

Vue de l’exposition « Dalí, l’énigme sans fin »

Vue de l’exposition « Dalí, l’énigme sans fin »

i

Arrow

Dalí, l’énigme sans fin

Du 12 février 2021 au 2 janvier 2022

www.atelier-lumieres.com

Arrow

Gaudí, architecte de l’imaginaire

Du 29 janvier 2021 au 2 janvier 2022

www.atelier-lumieres.com

Du 9 juin 2021 au 10 juillet 2021

www.atelier-lumieres.com

Arrow

Et aussi : profitez de soirées exceptionnelles !

En complément de ses expositions immersives « Dalí, l’énigme sans fin » et « Gaudí, architecte de l’imaginaire », l’Atelier des Lumières ouvre exceptionnellement ses portes en soirée pour présenter « The Last Sentinels », première création immersive réalisée à partir de centaines de photographies du célèbre artiste Jimmy Nelson.

6. Deux jours pour découvrir la réalité augmentée au Grand Palais éphémère

A minima, les amateurs d’architecture pourront découvrir durant deux jours entiers le Grand Palais éphémère vide – l’occasion d’observer jusque dans ses moindres détails le bâtiment conçu par Jean-Michel Wilmotte. Et pour les curieux d’arts numériques, les 19 et 20 juin offriront l’occasion de découvrir gratuitement cinq œuvres en réalité augmentée, créées par Mélanie Courtinat, Lauren Moffatt, Mélodie Mousset, Manuel Rossner et Theo Triantafyllidis, ainsi que deux œuvres conçues par des étudiants de l’école des Gobelins et de l’École cantonale d’art de Lausanne. Elles seront visibles à travers l’écran de votre téléphone portable – pensez donc à venir avec une batterie chargée à 100% ! M.C.-L.

Vue du « Palais augmenté »

Vue du « Palais augmenté »

i

© ECAL Basil Dénéréaz Kylan Luginbühl. Bachelor Media & Interaction Design

Du 19 juin 2021 au 20 juin 2021

www.grandpalais.fr



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


2 + 7 =