5 promenades pour redécouvrir Paris avec Point Parole


1. Sur la piste des galeries parisiennes

Pour une découverte de l’art contemporain, l’un des meilleurs moyens est d’arpenter les galeries phares du Marais ou du Quartier latin. Au fil du parcours élaboré sur mesure, on découvre des expositions monographiques ou collectives, autour d’artistes représentant la diversité des pratiques actuelles (peinture, sculpture, mais aussi installation, photographie, etc.). La visite idéale pour tout savoir du marché de l’art, des grands collectionneurs, des tendances et du rôle du galeriste auprès de ses artistes.

Not Vital, Heads

Not Vital, Heads, 2014 à la galerie Thaddaeus Ropac

i

2. Métamorphoses et histoires secrètes du Faubourg Saint-Antoine

Entre Bastille et la rue Faidherbe, le Faubourg Saint-Antoine est passé en trois décennies d’un quartier d’artisans d’art à l’un des hauts-lieux de la hype parisienne. À l’image d’une grande ville, le quartier s’est progressivement transformé pour devenir celui que nous connaissons. Mais il conserve aussi la mémoire de Paris et cache des curiosités historiques méconnues, comme la chapelle des Mousquetaires noirs, un réseau de cours pavées et de passages traversants dont les bâtiments anciens recèlent des récits captivants ou encore le seul grand décor parisien en trompe-l’œil du 18e siècle… De la place de la Bastille, totalement rénovée, à la reposante Coulée verte en passant par la rue de Lappe et le village Charonne, une promenade commentée entre histoire culturelle et sociologie urbaine dans l’un des quartiers de Paris à la plus forte personnalité.

La Coulée verte

3. Le cimetière du Père-Lachaise, un musée à ciel ouvert

1804. Alors que Napoléon s’apprête à devenir empereur, le cimetière de l’Est parisien est inauguré sans grand succès. Deux siècles plus tard, c’est la nécropole la plus célèbre et la plus visitée du monde. Véritable musée d’architecture et de sculpture à ciel ouvert, le Père-Lachaise est structuré en deux parties aux atmosphères bien distinctes, l’une romantique, l’autre rationnelle. C’est également un Who’s Who de la société parisienne des deux cents dernières années. Vous pourrez rendre hommage à ses plus illustres occupants comme Molière, Jim Morrison, Honoré de Balzac ou encore Édith Piaf. Une promenade passionnante dans les méandres d’un lieu de mémoire sans équivalent.

4. La Mouzaïa, un quartier préservé et bucolique

Si son nom semble sorti des Mille et Une Nuits, il s’agit pourtant d’un quartier parisien niché au cœur du 19e arrondissement, à deux pas des Buttes-Chaumont. Dans ce quartier bâti sur d’anciennes carrières de gypse, des dizaines de petites maisons se cachent dans des ruelles pavées et fleuries. Au début du XXe siècle, à l’époque où le quartier sort de terre, il est impossible d’y construire des bâtiments plus lourds… L’ensemble est charmant et bien loin de l’effervescence de Paris. Le contraste sera des plus forts entre ce quartier bucolique et les tours bétonnées de la place des Fêtes !

Le hameau du Danube dans le quartier de la Mouzaïa

Le hameau du Danube dans le quartier de la Mouzaïa

i

© Sylvain Sonnet / hémis

5. Trésors d’architectures méconnus dans le 16e arrondissement

Le plus grand arrondissement de Paris est aussi probablement le plus méconnu. Il recèle des trésors insoupçonnés et peut-être introuvables pour ceux qui ne connaissent pas le quartier… À commencer par le Castel Béranger, un immeuble de rapport de 1898 dessiné par Hector Guimard, considéré comme l’un des fondateurs du mouvement Art nouveau en architecture. En remontant vers le quartier du Ranelagh, on découvre la place Auguste Rodin et la rue de l’Assomption où vécurent Michel Audiard et Georges Perec. Puis vous partirez à la recherche de l’architecture moderniste avec la fondation Le Corbusier et la villa Mallet-Stevens, toutes deux cachées dans des écrins de verdure non loin de l’avenue Mozart. Pour finir, pleins phares sur la gare de la Muette, réhabilitée en un restaurant à la terrasse atypique pour une pause bien méritée.

Le Portail d’entrée du Castel Béranger par l’architecte Hector Guimard

Le Portail d’entrée du Castel Béranger par l’architecte Hector Guimard

i

Avec plus de 20 ans d’expérience dans l’organisation de visites guidées de musées et de lieux de patrimoine, Point Parole est une agence de conférenciers historiens d’art du groupe Beaux Arts & Cie qui saura mettre toute son expertise pour vous faire passer de très bons moments culturels.

Groupe constitué, groupe d’amis ou familial, n’hésitez pas à nous contacter. Ces visites sont réservées pour l’instant aux groupes, mais Beaux Arts organisera prochainement quelques visites destinées au public individuel.

Merci d’adresser votre demande à [email protected] et nous vous contacterons pour procéder à la réservation. Ces visites peuvent avoir lieu tous les jours de la semaine dans la limite de 20 personnes. Nos tarifs comprennent la mise à disposition d’un conférencier pour 1 heure 30 environ. En option, nous pouvons vous proposer la mise à disposition d’audiophones (conférencier équipé d’un micro pour les prises de parole et écoute confortable).

https://pointparole.com/



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


55 + = 56