24h à Beauvais pour une escale arty


10h00. Le vertige de la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais

Quelle drôle de cathédrale ! Elle est à la fois très verticale (son chœur est le plus haut du monde et s’élève à 48,5 mètres) et anormalement ramassée… Le fait est qu’elle n’a, tout simplement, pas de nef. Débutée en 1225 sous l’impulsion de l’évêque Milon de Nanteuil, sa construction est le fruit d’une ambition sans pareille (achevée en 1569, sa flèche s’élevait à 153 mètres de hauteur (!) avant de s’effondrer trois ans plus tard) et de multiples dommages qui entravèrent son développement jusqu’au XXe siècle. Elle est désormais soutenue par de gigantesques étais de bois placés là dans les années 1980, qu’on regarde avec presque autant de fascination que ses vitraux. Autre objet spectaculaire : son horloge astronomique, conçue par l’ingénieur Auguste-Lucien Vérité entre 1865 et 1868, un bijou de 12 mètres de haut constitué de 90 000 pièces.

Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais

Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais

i

© Guiziou Franck / hemis.fr

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


7 + 1 =