150 M€ d’aides en plus pour le cinéma et le spectacle vivant


Les musées, monuments, cinémas, théâtres et salles de spectacle avec public assis accueillent de nouveau les spectateurs avec des mesures de jauges. Parmi eux le Premier ministre, Jean Castex, a assisté avec la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, à la projection du film de  Charlène Favier, Slalom. Le long métrage, sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes 2020, avait vu sa sortie en salles repoussée en raison de la crise sanitaire.

« Le cinéma est le premier lieu de fréquention des Français », souligne Roselyne Bachelot. La ministre de la Culture a annoncé des aides financières supplémentaires à l’occasion de cette réouverture.

150 M€ pour le redémarrage du cinéma et du spectacle vivant

Pour accompagner la réouverture des lieux culturels avec des jauges réduites, le Gouvernement amplifie son soutien en débloquant quelque 150 M€ d’aides supplémentaires :

  • cinéma : 80 M€ d’aides – 60 M€ pour les exploitants de salles et 20 M€ pour les entreprises de production et de distribution ;
  • spectacle vivant musical : 38 M€ supplémentaires viennent abonder le fonds de compensation billetterie créé par le Centre national de la Musique et  pour tenir compte de la réduction des jauges en cette période de reprise ;
  • théâtre privé : 15 M€ supplémentaires permettant de prolonger les fonds de sauvegarde et de soutien à la reprise de l’Association pour le soutien du théâtre privé  (ASTP) ;
  • le spectacle subventionné en région bénéficiera de 15 M€ supplémentaires pour faire face aux différentes contraintes sanitaires mises en place à la réouverture des salles.

11 Md€ depuis un an pour la culture

Depuis  mars 2020, 11 Md€ ont été débloqués pour aider le secteur culturel, dont 275 M€ depuis le début de l’année 2021, a précisé la ministre de la Culture. Parmi ces mesures :

  • 97 M€ d’aides d’urgence pour la création et de l’emploi artistique et culturel, dont 30 M€ pour le « fonds festivals », 22 M€ en faveur des auteurs, 20 M€ en faveur des équipes artistiques en région, 15 M€ en faveur des captations de spectacles et 10 M€ pour alimenter le fonds d’urgence spécifique de solidarité pour les artistes et techniciens du spectacle ;
  • 30 M€ de mesures supplémentaires de soutien à l’emploi artistique ;
  • 97 M€ d’aides d’urgence pour la création et de l’emploi artistique et culturel (dont 30 M€ pour le « fonds festivals », 22 M€ en faveur des auteurs, 20 M€ en faveur des équipes artistiques en région, 15 M€ en faveur des captations de spectacles et 10 M€ pour alimenter le fonds d’urgence spécifique de solidarité pour les artistes et techniciens du spectacle ;
  • 30 M€ de mesures supplémentaires de soutien à l’emploi artistique.

Des aides qui s’ajoutent aux mesures mises en œuvre depuis le début de la crise : fonds de solidarité, activité partielle, exonération et aides au paiement des cotisations sociales, prêt garanti par l’État.

Elles viennent aussi compléter les mesures pour soutenir l’emploi :

  • la nouvelle prolongation de 4 mois de l’année blanche des intermittents et la mise en place de filets de sécurité supplémentaires jusqu’au 31 décembre 2022 ;
  • l’abaissement temporaire du seuil d’accès à l’intermittence à 338 heures et le développement de l’apprentissage et du dispositif « 1 jeune 1 solution » pour favoriser l’emploi des jeunes professionnels.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 + 3 =