« 1 immeuble, 1 œuvre », ou comment l’art se mêle à l’architecture pour parler à tous


Rue de Crimée, Paris. Un quartier populaire, entre le canal de l’Ourcq et les hauteurs du parc des Buttes Chaumont. Au numéro 23, les attentifs tourneront la tête vers un hall d’entrée vitré. L’immeuble est neuf (il est sorti de terre en 2020, financé par le promoteur Emerige et dessiné par l’architecte Christian Biecher), et est doté d’une caractéristique : une œuvre d’art contemporain l’habite, signée Chourouk Hriech (née en 1977). Si les passants peuvent en profiter à travers la vitre, c’est surtout aux habitants de cette petite résidence que l’artiste s’adresse. En somme, à ceux qui la verront tous les jours en rentrant chez eux. Sélectionnée pour réaliser une grande fresque dessinée, l’artiste a choisi de décliner des motifs de tapis persans. « Un peu plus haut dans le 19e, habitent les descendants de colonisés, nous explique-t-elle par téléphone. Dans ces espaces-là coexistent des histoires très complexes, et intimement liées entre elles. » Ou comment apporter un supplément d’âme dans un immeuble flambant neuf.

Chourouk Hriech, Daily Landscape

Chourouk Hriech, Daily Landscape, 2020

i

Fresque dans une résidence du 23 rue de Crimée, Paris • Architecte : Biecher Architectes / Maître d’ouvrage : Emerige • © Chourouk Hriech / Emerige

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  Une version physique (LRG) pour Scott Pilgrim contre le monde, mais aussi sur Xbox One