1 000 Possibles : la lettre inspirante de Florence Trouche


« Bienvenue à toi, petite étincelle, toi qui es née ce 8 mars 2021.

Un beau jour que celui de ta naissance. Celui aussi de la Journée internationale des droits des femmes. J’espère que tu aimeras comme moi cette journée sentinelle qui nous rappelle à toutes qu’il ne faut pas baisser la garde.

Certains, et peut-être même certaines, diront qu’il n’y en a pas besoin, que la Journée des droits des femmes c’est tous les jours, que les choses ont bien changé depuis le Manifeste des 343. Ok, mais reste bien vigilante tout de même.

Comme le dit si bien Simone de Beauvoir, “n’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant”.

Que te dire sur moi alors que je n’ai envie de parler que de toi. Femme je suis aussi fille, mère, amante, sœur, amie et collègue. Puisque je suis également la Directrice du Business pour Facebook en France. Tu connaîtras très vite ce réseau social ou d’autres plateformes. Je suis fière de travailler dans un système qui permet à chacune d’entre nous de faire entendre sa voix, de libérer la parole et de briser le silence autour des comportements abjects. Mais ça tu l’apprendras certainement dans les livres d’histoire.

Ma maman m’avait dit une chose précieuse quand j’étais ado et je te la donne comme un mantra : “ne dépends jamais financièrement de personne”. Ton autonomie économique sera la clef de ta liberté. Celle qui te permettra de faire tes propres choix sans être influencée et surtout de ne pas subir, dans ta vie personnelle comme professionnelle.

Je te souhaite comme moi de vivre de belles rencontres avec des femmes inspirantes qui elles aussi m’ont donné leurs clefs de vie : “prends en main ton destin c’est la seule chose qui t’appartient”, mais aussi “exprime ce que tu veux, personne ne peut deviner ce qu’il se passe dans ta tête” ou encore “demande ce que tu veux, au pire tu auras un Non. Est-ce qu’un Non a déjà tué quelqu’un ?”. Et bien non. Prends toutes ces énergies positives, cette belle sororité.

Femme en devenir, sois consciente de ta puissance, accepte-la, n’en n’aie pas peur.

Elle scellera ta joie, ta liberté et ta réussite. »



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 69 = 77