Virgil Abloh, le directeur artistique homme de Louis Vuitton, est mort


DISPARITION – L’Américain, également fondateur de la marque Off-White, est décédé des suites d’un cancer, annonce le groupe LVMH.

Il était l’un des créateurs de mode les plus médiatiques du moment. Virgil Abloh, fondateur de la marque Off-White et directeur artistique des collections masculines de Louis Vuitton, est décédé des suites d’un cancer qu’il combattait secrètement depuis plusieurs années. Il avait 41 ans.

Né à Rockford, dans l’Illinois de parents d’origine ghanéenne, il étudie le génie civil et l’architecture avant d’ouvrir une boutique à Chicago, RSVP Gallery, en 2009. En 2011, il commence à collaborer avec le rappeur Kanye West. Il réalise la direction artistique de Watch The Throne, l’album que celui-ci réalise en duo avec Jay-Z. Egalement DJ, il crée le collectif créatif Been Trill, avec deux autres créateurs, Heron Preston et Matthew Williams (aujourd’hui chez Givenchy). En 2012, il fonde Pyrex Vision, qui devient l’année d’après Off-White, marque avec laquelle il se fait un nom dans l’industrie grâce à son utilisation créative des références streetwear et pop. En 2018, devenu l’un des personnages les plus courtisés et populaires du monde de la mode, il devient directeur artistique des collections masculines de Louis Vuitton.

De Ikea à Baccarat

Depuis sa nomination, ses défilés masculins pour Louis Vuitton étaient l’un des rendez-vous les plus suivis du calendrier parisien, mettant en scène des personnalités de la musique, comme les rappeurs Kid Cudi, Playboy Carti ou le chanteur Dev Hynes. Mêlant les influences streetwear au luxe et au savoir-faire du malletier, il avait su attirer un public plus jeune, se pressant à chaque évènement qu’il organisait et se ruant sur ses sneakers inspirées du basket et sacs damier déclinés dans des versions pop.

Parfois comparé à Jeff Koons ou à Andy Warhol, voire, par la journaliste du New York Times Vanessa Friedmann, à Karl Lagerfeld, il divisait pourtant l’opinion, qui lui reprochait son absence de connaissance de la couture et son omniprésence dans les médias. Accusé de plagiat à de multiples reprises (notamment par le créateur Belge Walter Van Beirendonck), plagié et imité à son tour, il se plaisait à être partout. Sous son propre nom ou avec Off-White, il multipliait les projets et collaborations, avec des marques grand public (Ikea, Nike, Evian) et de luxe (Rimowa, Baccarat, Mercedes). Trop, pour ses détracteurs, mais qui prend tout son sens aujourd’hui, étant certainement liée à l’urgence impliquée par sa santé et par sa volonté de laisser une trace dans l’histoire de la mode. Porte-parole des jeunes générations, ne venant pas du sérail des écoles de mode et l’un des rares designers noirs à avoir mené la création d’une maison de luxe, il était également connu pour ses prises de position et sa volonté de rendre accessibles ses évènements, défilés et créations. Créatif polymorphe, il s’est vu consacrer une exposition par le Museum of Contemporary Art de Chicago en 2019. Cette année, LVMH avait annoncé renforcer sa collaboration avec lui, le groupe devenant actionnaire majoritaire de Off-White. Mardi 30 novembre, il avait prévu d’organiser un défilé pour sa collection printemps-été 2022 à Miami, à l’occasion d’Art Basel.

«Nous sommes sous le choc de cette terrible nouvelle, écrit Bernard Arnault dans un communiqué. Virgil n’était pas seulement un designer de génie, un visionnaire, il était aussi une belle âme et un homme d’une grande sagesse. Toute la famille LVMH s’associe à moi pour dire sa profonde tristesse. Tous, nous pensons à ceux qui l’aimaient, qui ont perdu aujourd’hui un mari, un père, un frère, un ami.»



Source link