Un mois de Juillet brûlant


Nous voilà déjà en juillet, les semaines filent à une vitesse folle!

Avec ce début d’été brûlant, le temps est venu au jardin d’attaquer la phase de nettoyage estivale au jardin avec la taille des rosiers et des vivaces de printemps. Ah je déteste faire ça!

La semaine passée, on a commencé par l’entrée de la maison: Ghislaine de Féligonde, Albertine et Suzon ont eu droit à un sérieux nettoyage.

Ce samedi, ce sont les rosiers Charles de Mills, Salet, Adelaide d’Orléans et Constance Spry qui ont eu un coup de propre. Le magnolia twisty baby a été rabattu et un physocarpus également.

Beaucoup de rosiers remontants ont été débarrassés de leurs fleurs fanées, bon nombre de vivaces printanières ont été taillées.

Résultat de la journée: une remorque entière de déchets.

Et je n’ai pas fini! Il me reste un week end avant les vacances et je ne suis pas certaine d’arriver au bout de ma liste de travaux. C’est sans doute une des rares périodes de l’année où je n’aime pas travailler au jardin. Il fait chaud, la sécheresse sévit au jardin et la corvée d’arrosage occupe bon nombre de mes soirées.

Je vous emmène tout de même au jardin, où il reste quelques floraisons malgré la chaleur.

Du côté de la rocaille, ce sont des couleurs flamboyantes qui dominent.

Hemerocalles et rosiers fleurissent à l’unisson

White Magic de Lens et Hemerocalle fulva kwanso

White Magic

Tequila de Meilland parait imperturbable et fleurit depuis des semaines

Les hydrangeas annabelle sont beaux pour le moment.

Côté rivière, les alliums sphaerocephalon apportent une jolie touche poupre

La campanule Loddon Anna est superbe ce matin, elle fleurit aux côtés de Strawberry Hill de David Austin

Monardes

 Clématite Minnie Belle

Cette semaine s’annonce moins chaude que la précédente mais pas une goutte de prévue. La situation va vite devenir critique, je suis inquiète pour les vivaces, qui dessèchent malgré les arrosages.
Phloxs, asters grillent, je crains le pire si cette situation perdure. Les estivales vont sécher avant même de fleurir si ça continue.
Je n’aime définitivement pas cette période au jardin. Tout est défraîchi, les couleurs sont ternes.
La pelouse grille

J’ai besoin de le quitter quelques temps, pour mieux y revenir ensuite. Encore deux semaines de patience!
Bonne semaine à tous!

Lire aussi article :  Grippe aviaire - Un premier foyer détecté dans un élevage du Sud-Ouest



Source link