TARIFICATEUR (TARIFICATRICE) SECTEUR ASSOCIATIF HABILITE – DIRPJJ SUD-OUEST – Gironde


Descriptif de l’employeur

La Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) est une direction du ministère de la Justice. Elle a pour mission principale la prise en charge des mineurs confiés par un magistrat dans un cadre pénal.

Les mineurs sont pris en charge selon différentes modalités: en service de milieu ouvert, en service d’insertion, en établissement de placement éducatif ou en centre éducatif fermé.

La PJJ est composée de différentes catégories de professionnels qui assurent une prise en charge pluridisciplinaire : des éducateur.rice.s, des psychologues, des assistant.e.s de service social, des professeur.e.s techniques, des fonctions supports (secrétaire.s, adjoint.e.s technique.s) et des cadres (chef.fe.s de service et directeur.rice.s de service).

La PJJ est organisée en services déconcentrés en régions.

La direction interrégionale de la PJJ (DIRPJJ) du Sud-Ouest couvre le territoire de la Nouvelle-Aquitaine au sein duquel sont répartis, sur l’ensemble des départements, des services et établissements.

Pour mettre en œuvre les décisions de l’autorité judiciaire, les agents des établissements et services de la PJJ s’appuient sur les déclinaisons territoriales du plan stratégique national et sur le référentiel de la PJJ cadrant l’exercice des missions de ses établissements et services.

La direction de l’évaluation, de la programmation et des affaires financières contribue à la réalisation du programme stratégique interrégional (PSIR) par la mise à disposition et l’optimisation des moyens et des ressources, et la diffusion des bonnes pratiques de contrôle de gestion. Le DEPAFI est l’interlocuteur principal de la sous-direction du pilotage et de l’optimisation des moyens.

Le DEPAFI entretient des liens fonctionnels et constants avec le directeur des ressources humaines et la directrice des missions éducatives pour l’élaboration et la mise en œuvre du PSIR. Il met en œuvre, sous le contrôle du directeur interrégional, la politique de programmation et d’optimisation des moyens définie par la PJJ. Il veille à son application opérationnelle et exerce une fonction de conseil et d’expertise auprès du directeur interrégional à qui il rend compte de ses activités selon une périodicité définie avec lui.

Lire aussi article :  des arrivées (et des sourires), malgré l'ambiance à Fort-de-France

La DEPAFI est structurée en deux pôles que le directeur de l’évaluation, de la programmation et des affaires financières coordonne et fait évoluer. Le pôle des affaires financières, avec à sa tête un responsable des affaires financières, et le pôle du contrôle de gestion, dirigé par le contrôleur de gestion.

Au sein du pôle des affaires financières, le bureau du secteur associatif habilité, dirigé par son responsable, réalise les actes de gestion concernant les établissements et services des établissements de ce secteur.



Source link