premiers cas de variant Omicron détectés en Guadeloupe et à Saint-Martin


En Guadeloupe, il s’agit «d’une personne (non vaccinée) qui réside» sur l’île précise l’ARS.

Des premiers cas de variant Omicron ont été détectés en Guadeloupe et à Saint-Martin, a indiqué l’Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué, confirmant une information des médias locaux. En Guadeloupe, il s’agit «d’une personne (non vaccinée) qui réside» sur l’île, précise l’ARS, qui souligne qu’il «n’y a pas de notion de voyage dans les jours précédent le résultat positif de son test».

«Ce point est inquiétant car cela pourrait signifier l’existence d’une circulation autochtone», prévient-elle. Un autre cas a été confirmé, à Saint-Martin, sur une personne en provenance du Canada, indique la même source. D’autres «prélèvements» en «provenance de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, évoquant le variant Omicron sont en cours d’acheminement» pour être séquencés à Paris, souligne l’ARS qui rappelle que ce variant est «extrêmement contagieux» et réitère son appel au respect des gestes barrières. En Guadeloupe, 40,13% des plus de 18 ans ont reçu deux doses de vaccin.

Sur l’île, la résistance à la vaccination est forte. Un mouvement social contre l’obligation vaccinale est également en cours mené par un collectif d’organisations, notamment syndicales et citoyennes, très revendicatif. Des violences sont régulièrement commises dans l’enceinte du CHU, à l’encontre de la direction mais aussi de soignants non suspendus.



Source link