pour Manuel Valls, «la gauche est dans une impasse politique historique»


L’ancien premier ministre socialiste estime que la «crise» que traverse actuellement la gauche résulte du fait qu’il y a des «gauches irréconciliables».

La gauche serait désormais «dans une impasse politique historique», estime Manuel Valls. Invité du Grand Rendez-vous sur CNEWS ce dimanche, l’ancien premier ministre déplore la situation actuelle de délabrement à gauche de l’échiquier politique. Bien qu’Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg aient appelé au rassemblement par le biais d’une primaire rassemblant plusieurs prétendants de gauche, le candidat écologiste Yannick Jadot et l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon ont formellement refusé cette possibilité. Pour Manuel Valls, les propositions des candidats de gauche sont «tellement éloignées les unes des autres», que «l’union est factice et impossible».

À VOIR AUSSI – Présidentielle 2022: «On ne gagne pas les élections sur un nom», lance Mélenchon à propos de Taubira

Même l’éventuelle candidature de Christiane Taubira, qui souhaite désormais rassembler derrière elle, serait selon Manuel Valls une manœuvre supplémentaire et inutile. Elle ne fait «que rajouter à la confusion», en rejoignant toutes ces tentatives «vouées à une forme d’échec», qui apparaissent parfois même comme «ridicules».

Manuel Valls estime par ailleurs que la gauche «s’est fourvoyée sur la question identitaire», car «elle a pensé que cette question était taboue, qu’il ne fallait pas la traiter», et n’aurait donc pas compris que «la question de l’islam, de l’islamisme dans nos quartiers, était une question tout à fait fondamentale». La gauche aurait également échoué selon lui à se saisir de la question de «l’inégale répartition des richesses». Pour Manuel Valls, «elle a perdu toute crédibilité […] à la fois sur les questions sociales et sur les questions identitaires».

À VOIR AUSSI – Présidentielle 2022: «Nous verrons en temps utiles comment cette union peut se faire», déclare Christiane Taubira





Source link