Perplexité autour de la joggeuse de 17 ans retrouvée à Sablé-sur-Sarthe


REPORTAGE – L’affolement après la disparition de Lisa, retrouvée sauve mardi, fait désormais place aux interrogations.

Envoyée spéciale à Sablé-sur-Sarthe

Passée la stupeur vient le temps des questions. Et elles sont nombreuses à émerger à Sablé-sur-Sarthe, presque 48 heures après la réapparition inespérée de Lisa P., l’adolescente volatilisée au cours d’un jogging en forêt. La vie en ville, suspendue un temps aux annonces des médias sur le sort de la lycéenne, a repris son cours ce 11 novembre presque comme si de rien n’était. Les autorités chargées de l’enquête, elles, se font plus discrètes.

À quelques minutes du début des cérémonies de l’armistice de 1918, un car dépose un groupe d’anciens combattants devant le monument aux morts près de l’église Notre-Dame, bientôt rejoints par le maire, Nicolas Leudière. L’édile n’est pas là pour faire de commentaires sur l’affaire. «C’est entre les mains du parquet», nous oppose-t-on. Justement, la procureur de la République de Laval, Céline Maigne, en charge de l’enquête pour «enlèvement» et «séquestration», ne se montre pas plus loquace. Elle s’est contentée d’envoyer

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link