l’opposition fustige la proposition de Sébastien Lecornu


DÉCRYPTAGE – Depuis l’annonce officielle d’une éventuelle «autonomie» de l’île, la polémique enfle.

«Quelle improvisation, ce gouvernement! Vous croyez vraiment que les outre-mer, ce qu’ils réclament, c’est moins d’État? Ils veulent plus de justice!» Invitée de Franceinfo ce dimanche 28 novembre, la candidate du Parti socialiste à l’élection présidentielle, Anne Hidalgo, s’est fendue d’une vive critique envers la politique du gouvernement en Guadeloupe. Pour la maire de Paris, «il n’y a pas de considération de nos compatriotes des outre-mer», et la question de l’indépendance «n’est pas ce qui est attendu» par les populations locales aujourd’hui. Depuis plusieurs jours, le mouvement contre l’obligation vaccinale des soignants embrase l’archipel, en proie à de nombreux pillages, incendies et blocages routiers. Avant de se rendre sur place ce dimanche, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a annoncé que le gouvernement était «prêt» à évoquer la question d’une autonomie renforcée sur l’île, si cela pouvait permettre de «résoudre les vrais problèmes du quotidien des Guadeloupéens».

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link