L’intellectuel Laurent Bouvet, héraut de la gauche républicaine, est mort


DISPARITION – Ardent défenseur de la laïcité, l’universitaire et fondateur du Printemps républicain Laurent Bouvet s’est éteint au terme d’un combat contre la maladie de Charcot, à l’âge de 53 ans.

La République pleure et la France avec elle. Un de ses plus fervents défenseurs, homme d’esprit et de courage s’est éteint ce samedi 18 décembre. Après avoir affronté avec une dignité exemplaire, une terrible maladie, Laurent Bouvet nous a quittés. Dans la peine et l’émotion, les souvenirs remontent à la surface. C’était, il y a trois ans, en novembre 2018, Laurent Bouvet venait d’avoir 50 ans. Astrid, son épouse, qui est aussi cofondatrice d’En Marche, avait organisé une soirée d’anniversaire pour lui. Il y avait là les amis de longue date de Laurent, certains de ses camarades du Printemps républicain, mais aussi d’anciens élus ou militants socialistes, ou encore des ministres et cadres macronistes ainsi que des figures de l’autre bord. Pour lui, la communauté de pensée comptait davantage que l’appartenance partisane, les convictions profondes, plus que les étiquettes. « Ce qui rapproche, ce n’est pas la communauté des opinions, c’est la consanguinité des esprits », écrivait Marcel…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link