les vaccins ont permis de sauver près de 500.000 vies en Europe, selon l’OMS


La branche Europe de l’OMS a appelé cependant à renforcer les mesures sanitaires en parallèle des campagnes vaccinales alors que la reprise épidémique a fait plus de 30.000 morts en une semaine sur le vieux continent.

Grâce aux campagnes de vaccination en Europe, 470.000 vies ont été sauvées parmi les personnes de plus de 60 ans, assure l’OMS dans un rapport paru jeudi. «Cette estimation n’inclut ni les moins de 60 ans ni les vies sauvées par la vaccination de façon indirecte par la réduction de la circulation du virus», précise l’instance internationale.

«Les vaccins sont une merveille de la science moderne», a vanté Hans Henri P. Kluge, directeur de la branche Europe de l’OMS. «Dans certains pays, il y aurait eu deux fois plus de morts sans les vaccins», a-t-il assuré, étude à l’appui. «Mais les vaccins doivent être accompagnés d’une série de mesures préventives pour maintenir les niveaux de transmission bas et garder la société ouverte», a-t-il plaidé. Dans le détail, l’étude estime que près de 160.000 vies ont été sauvées en Angleterre et environ 39.000 en France.

Les auteurs de l’étude menée par l’OMS et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (agence de l’Union européenne) ont repris le nombre de décès enregistré parmi les plus de 60 ans en Europe dans la première période de la pandémie en le comparant avec le nombre de décès signalés de décembre 2020 à novembre 2021 alors que les campagnes de vaccinations se sont déployées.

À VOIR AUSSI – Vaccin Covid-19: jusqu’à combien de doses ira-t-on?

Taux de vaccination inégaux

Les taux de vaccination en Europe sont très hauts mais varient aussi beaucoup en fonction des pays. Le Portugal est en tête du classement avec 89% de sa population qui a reçu au moins une dose du vaccin anti-Covid, suivi de Malte (84,3%) et de l’Espagne (81,9%) selon le site Eurovaccination. Certains pays comme la Slovaquie, la Croatie ou la Pologne affichent en revanche des taux aux alentours de 50%. La France quant à elle se classe 9ème avec près de 77% de personnes ayant reçu au moins une dose et 69% présentant un schéma vaccinal complet.

Le variant Delta, très contagieux, a réduit à 40% l’efficacité des vaccins contre la transmission de la maladie, soulignait mercredi 24 novembre le patron de l’OMS, pressant les gens de continuer à porter des masques et autres gestes barrières. «Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19», a expliqué Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’un point de presse régulier consacré à la pandémie, qui refait des ravages en Europe. «Il y a des données qui suggèrent qu’avant l’arrivée du variant Delta, les vaccins réduisaient la transmission d’environ 60% ; avec Delta cela a chuté à 40%», a-t-il souligné.

Depuis le début de la pandémie, 1,5 million de morts ont été comptabilisés en Europe, dont plus de 90% chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Avec la reprise épidémique et les 30.000 morts enregistrés en une semaine, la pandémie pourrait faire 700.000 morts supplémentaires sur le vieux continent d’ici au printemps, a déclaré l’OMS en début de semaine.



Source link