les Européens dans le piège biélorusse


ANALYSE – L’Union européenne menace de sanctions les officiels biélorusses proches de Loukachenko et les compagnies aériennes qui acheminent les migrants vers Minsk.

Des centaines de migrants massés près de Kuznica – à l’ouest de la Biélorussie -, essayant d’entrer en Europe et repoussés par des soldats polonais. Ces images diffusées par Varsovie tournent en boucle sur les réseaux sociaux depuis lundi. Elles constituent le énième épisode de la longue série des provocations dans laquelle s’est engagé le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, du détournement vers Minsk d’un vol Ryanair reliant deux capitales européennes en mai dernier jusqu’à l’utilisation des migrants pour faire pression sur les Européens qui multiplient les sanctions à l’égard du régime biélorusse.

Depuis l’été dernier, la Lituanie, la Pologne et la Lettonie voient ainsi monter la pression. Les migrants seraient acheminés par avion jusqu’à Minsk depuis les pays d’origine puis escortés jusqu’aux portes de l’UE. Selon la Commission, près de 8000 personnes auraient d’ores et déjà franchi les frontières biélorusses pour rejoindre la Lituanie (4 200), la Pologne (3 300) et la Lettonie

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link