les autorités de santé recommandent une troisième dose de vaccin pour les soignants


La Haute autorité de santé (HAS) recommande aussi d’étendre ce rappel «à l’entourage des personnes immunodéprimées».

Tous les soignants devraient pouvoir recevoir une «troisième dose» de vaccin anti-Covid 19, ainsi que l’entourage des personnes immuno-déprimées et les personnels du transport sanitaire, ont estimé mercredi 6 octobre les autorités sanitaires françaises, ce rappel étant jusqu’alors réservé aux personnes âgées et à risque.

La Haute autorité de santé (HAS) recommande d’étendre ce rappel aux «soignants, transports sanitaires et professionnels du secteur médico-social», soit environ 3,5 millions de personnes, annonce-t-elle dans un communiqué, deux jours après que son homologue européenne a ouvert la voie à une généralisation de la troisième dose. La HAS «préconise également de le proposer à l’entourage des personnes immunodéprimée» – entre 350.000 et 400.000 personnes sont ainsi concernées.

«L’efficacité vaccinale baisse progressivement dans le temps à partir du 6ème mois après la primovaccination complète», justifie la HAS dans un communiqué, expliquant que «la dose de rappel permet de relever l’efficacité vaccinale sur les cas d’infection et les formes sévères». Et de continuer: elle «diminuerait également la charge virale et de fait, probablement la contagiosité des personnes développant une infection par le SARS-CoV-2».



Source link

Lire aussi article :  Transmettre, démarches et outils - Estimer sa ferme : comment trouver le juste prix pour soi et le repreneur ?