Les arnaques du monde web

Les arnaques du monde web

Les escroqueries se produisent de plus en plus par le biais de l’internet et du courrier électronique. Vous êtes plus susceptible d’être victime d’une fraude ou d’un cyberdélit que de tout autre crime. Découvrez les différents types d’escroqueries en ligne et comment les éviter.

Que sont les escroqueries sur Internet ?

Les escroqueries sur Internet sont différentes méthodologies de fraude, facilitées par les cybercriminels sur Internet. Les escroqueries peuvent prendre des formes très diverses : courriels de phishing, médias sociaux avec faux profils, messages SMS sur votre téléphone portable, faux appels téléphoniques d’assistance technique, scareware, etc. L’objectif principal de ces types d’escroqueries peut aller du vol de cartes de crédit à la capture des identifiants de connexion et des mots de passe des utilisateurs, voire à l’usurpation d’identité.

Types d’escroqueries en ligne les plus courants

Phishing

L’escroquerie en ligne la plus courante aujourd’hui est le phishing. Les voleurs sur Internet s’attaquent aux utilisateurs peu méfiants en envoyant des courriels de phishing. Dans ces courriels, un cybercriminel essaie de vous faire croire que vous vous connectez à un site Web de confiance avec lequel vous faites habituellement affaire. Il peut s’agir d’une banque, de votre compte de médias sociaux, d’un site d’achat en ligne, de sociétés de transport, de sociétés de stockage en ligne, etc.

Un autre type d’escroquerie par hameçonnage populaire est l’escroquerie du prince nigérian, ou escroquerie 419. Il s’agit d’e-mails de phishing dans lesquels on vous demande d’aider à faire entrer de grosses sommes d’argent dans le pays, d’encaisser de faux mandats ou de transférer de l’argent au voleur. L’astuce consiste à ce que l’escroc vous demande d’abord une petite somme parce que la plus grosse somme d’argent est “bloquée”, que ce soit en frais de virement, en frais de traitement ou autre.

Faux AV

Les faux logiciels de sécurité, également connus sous le nom de “scareware“, sont très proches de notre secteur. Ils commencent par une fenêtre d’avertissement indiquant que vous avez un virus. Les cybercriminels utilisent la promesse d’un “antivirus gratuit” pour implanter un logiciel malveillant sur l’appareil de la victime.

Les escroqueries liées aux médias sociaux

Les escroqueries sur les médias sociaux consistent en une variété de messages que vous verrez dans vos flux d’actualités – tous dans le but de vous faire cliquer sur un lien qui pourrait potentiellement héberger un logiciel malveillant.

Escroqueries mobiles

Les escroqueries mobiles peuvent prendre de nombreuses formes, mais les plus courantes sont les applications de phishing. Ces applications sont conçues pour ressembler aux vraies, tout comme les e-mails de phishing. Il s’agit exactement du même principe, mais au lieu d’emails, le malware est transmis par une fausse application.

Les escroqueries par ingénierie sociale

L’ingénierie sociale est un moyen par lequel les cybercriminels utilisent l’interaction entre humains pour amener l’utilisateur à divulguer des informations sensibles. Comme l’ingénierie sociale est basée sur la nature humaine et les réactions émotionnelles, les attaquants peuvent tenter de vous tromper de nombreuses façons, en ligne et hors ligne.