le porte-avions Charles de Gaulle percute un voilier, un accident inédit


Le bâtiment a détecté le pavillon tardivement et n’a donc pas eu l’opportunité d’éviter la collision, qui a provoqué la désintégration du mât.

Un voilier de 10 mètres a percuté vendredi 12 novembre le porte-avions Charles de Gaulle, à environ 70km au sud-est des îles d’Hyères, selon un communiqué publié sur Twitter par la Préfecture maritime de la Méditerranée.

Les conséquences de cet accident sont uniquement matérielles, aucun blessé n’est à déplorer. Vers 07h30, le porte-avions en sortie d’entraînement au large de Toulon, a détecté tardivement le voilier alors à très faible distance. Malgré une tentative de manœuvre pour éviter la collision, l’accident n’a pas pu être évité et le voilier a alors démâté.

Le skipper du voilier indemne

Seul à la tête du frêle esquif, le skipper a été retrouvé sain et sauf. Deux embarcations du Charles de Gaulle ont été mobilisées pour sécuriser le pavillon polonais et préparer son remorquage à destination du port d’Hyères.

«Une enquête technique est en cours, comme cela se produit systématiquement après un évènement de mer impliquant un navire de la marine nationale», détaille le communiqué. Le porte-avions va poursuivre sa sortie d’entraînement malgré le choc.

À voir aussi – «La reconquête de notre souveraineté économique commence sur les mers et les océans», déclare Castex à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle



Source link