le passe vaccinal pousse les non-vaccinés dans leurs retranchements


TÉMOIGNAGES – L’annonce d’un prochain «passe vaccinal» renforce la colère des rétifs à l’injection, qui vivent les dernières annonces comme la confirmation d’une obligation vaccinale qui ne dit pas son nom.

«Le passe vaccinal ? Laissez-moi vous raconter une histoire.» Gérard* aime les images, surtout quand il s’agit d’exprimer sa colère. «Prenez une grenouille, jetez-la dans une casserole d’eau bouillante. Elle va bondir en dehors. En revanche, placez-la dans de l’eau froide et montez la température doucement. Elle va s’endormir sans se douter de rien.» Il marque une pause. «Leur façon de passer du passe sanitaire au passe vaccinal, c’est une façon de rendre le vaccin obligatoire progressivement, sans le dire. C’est de la manipulation.»

Une façon de jouer sur les mots que reconnaît lui-même le ministre de la Santé Olivier Véran. «Le passe vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale, mais c’est plus efficace qu’une obligation vaccinale», a-t-il déclaré sur le média en ligne Brut. De quoi agacer Christelle, 46 ans : «C’est du chantage. Il va devenir impossible de vivre normalement sans vaccin, mais on continue à dire que c’est un choix», s’énerve-t-elle.

La tentation de la fraude

Jusqu’ici, restait…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link