la CEDH juge «irrecevables» 18.000 requêtes contre le passe sanitaire


LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

La troisième dose désormais ouverte aux soignants, pas d’allégement du passe sanitaire avant le 15 novembre, bas les masques pour de nouveaux élèves de primaire dès lundi… Le Figaro fait le point ce jeudi 7 octobre sur les dernières informations liées au Covid-19 dans le monde.

Pas d’allégement du passe sanitaire avant le 15 novembre, dit Attal

Il n’y aura pas d’«adaptation» du passe sanitaire avant le 15 novembre, a indiqué jeudi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, appelant à la «vigilance» face au risque d’un regain de l’épidémie de Covid avec l’arrivée de l’hiver. Le gouvernement «travaille à des adaptations du passe sanitaire», car «ni le masque, ni aucune autre mesure qui existe aujourd’hui ne sont éternels, et dès lors qu’on pourra les réduire, évidemment nous le ferons», sur la base des recommandations des scientifiques, a-t-il expliqué à l’issue du Conseil des ministres.

Mais «l’heure de lever toutes les contraintes n’est pas venue (…) Si adaptation du passe il devait y avoir, elle ne saurait être envisagée avant le 15 novembre», a-t-il souligné. La loi prévoit une application du passe sanitaire jusqu’au 15 novembre, et un projet de loi pour le proroger au-delà de cette date doit être présenté le 13 octobre en Conseil des ministres.

À VOIR AUSSI – Le gouvernement ne prévoit pas d’allègement du passe sanitaire «avant le 15 novembre», déclare Gabriel Attal

Vaccins : la troisième dose désormais ouverte aux soignants

Tous les soignants peuvent désormais se faire injecter une troisième dose de vaccin anti-Covid, a annoncé le gouvernement, suivant ainsi un avis publié la veille par la Haute autorité de Santé (HAS). «Nous mettons en œuvre l’avis de la HAS: l’ensemble des soignants seront concernés par la dose de rappel, comme les proches des personnes immunodéprimées. J’appelle toutes les personnes éligibles à faire rapidement leur dose de rappel», a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur Twitter.

Lire aussi article :  Usages de l'eau - Deux-Sèvres : heurts lors de la manifestation contre les « mégabassines »

«Dès aujourd’hui, les soignants qui sont complètement vaccinés (…) depuis plus de six mois peuvent recourir au rappel vaccinal», a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, après le Conseil de défense sanitaire puis le Conseil des ministres. «C’est près de trois millions de soignants qui sont concernés par cette ouverture de la campagne de rappel vaccinal», a-t-il poursuivi.

À VOIR AUSSI – «Les soignants peuvent désormais recourir au rappel vaccinal», annonce Gabriel Attal

Pfizer dit avoir demandé aux États-Unis l’autorisation du vaccin pour les 5 à 11 ans

Le laboratoire américain Pfizer a annoncé jeudi avoir formellement déposé un dossier demandant à l’Agence américaine des médicaments, la FDA, son feu vert pour le vaccin développé avec BioNTech contre le Covid-19 chez les enfants de 5 à 11 ans. Le groupe, qui a expliqué sur Twitter avoir formulé une demande pour une autorisation d’utilisation en urgence, avait déjà soumis fin septembre à l’agence les résultats des essais de son vaccin pour les enfants de cette tranche d’âge. La FDA a prévenu qu’une fois la demande de Pfizer formulée, le processus pourrait encore prendre «quelques semaines» jusqu’à ce que les premières piqûres puissent être effectivement réalisées.

Bas les masques pour de nouveaux élèves de primaire

Le port du masque ne sera plus obligatoire pour les élèves de primaire dans 21 nouveaux départements sur 101 à partir de lundi, s’ajoutant aux 47 autres déjà concernés par cette mesure pour les élèves des cinq années d’école primaire (CP au CM2). Les élèves de primaire portaient le masque à l’école depuis près d’un an, mais l’obligation est levée dans les départements «où le taux d’incidence se stabilise au-dessous du seuil de 50 pour 100.000 habitants». Les enseignants, eux, devront continuer à le porter.

Lire aussi article :  Apple parie sur la réalité augmentée pour favoriser le e-commerce

Les Pyrénées-Atlantiques tombent aussi le masque

Les Pyrénées-Atlantiques, fortes d’un taux d’incidence du Covid-19 largement sous le seuil d’alerte, ont annoncé jeudi un allègement des mesures sanitaires, avec la fin du masque obligatoire dans les établissements exigeant un passe sanitaire (restaurants, bars, musées, bibliothèques etc). Le masque tombe aussi dès vendredi à l’extérieur, à l’exception d’endroits fréquentés où le passe n’est pas requis, comme les marchés, les brocantes, les files d’attente ou les manifestations, selon un communiqué de la préfecture.

Passe sanitaire : 18.000 requêtes déclarées «irrecevables» par la CEDH

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a déclaré à l’unanimité jeudi «irrecevables» la requête déposée par un professeur de droit contre le passe sanitaire en France et les 18.000 «requêtes standardisées» qui l’accompagnaient. Selon la CEDH, l’objectif de l’universitaire était de provoquer «l’embouteillage, l’engorgement, l’inondation» de la Cour, de «paralyser son fonctionnement» et «de forcer (sa) porte d’entrée» pour «faire dérailler le système».

À VOIR AUSSI – Covid-19: l’épidémie peut-elle repartir en France ?

Nouvelle-Calédonie : plus de morts que prévu

L’épidémie de Covid-19, qui frappe depuis un mois la Nouvelle-Calédonie, a déjà causé la mort de 185 personnes – pour une population d’environ 280.000 personnes -, un chiffre supérieur aux prévisions en raison des comorbidités et de la faible immunité de la population, ont estimé des experts. Malgré un confinement strict de la population de cet archipel français du Pacifique Sud, la courbe de la mortalité est d’environ 40% supérieure aux prévisions des scientifiques.

Moderna va construire une usine de production de vaccins en Afrique

La société américaine de biotechnologie Moderna a annoncé la construction prochaine en Afrique d’une usine de vaccins à ARN messager avec l’objectif de fabriquer jusqu’à 500 millions de doses par an.

Lire aussi article :  De nouvelles mesures pour endiguer les violences conjugales et protéger les femmes

L’entreprise n’a pas précisé dans quel pays serait implantée cette unité de production. «Nous souhaitons produire sur ce site notre vaccin contre le Covid-19 ainsi que d’autres vaccins à ARN messager», a indiqué dans un communiqué Stéphane Bancel, le patron français de Moderna. Moderna prévoit d’investir 500 millions de dollars dans son usine africaine, la première sur le continent, où elle compte également fabriquer des médicaments et disposer d’un système d’emballage des produits.

Le vaccin AstraZeneca arrive au pôle Sud

À l’issue d’un extraordinaire voyage couvrant quatre continents, effectué en moins de 92 heures, une cargaison de vaccins AstraZeneca vient d’arriver sur la base antarctique britannique de Rothera, au pôle Sud, habitée par une poignée de chercheurs.

La précieuse cargaison, qui permettra de vacciner les 23 personnes finissant l’hiver sur la base, est partie par avion militaire de la base de Brize Norton (nord-ouest de Londres), passant par le Sénégal et les îles Falkland, avant d’arriver dans un petit avion sur la base de recherches britannique située sur l’île Adélaïde, de la péninsule Antarctique, selon le ministère britannique des Affaires étrangères.

Plus de 4,8 millions de morts

La pandémie a fait au moins 4.822.267 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 707.788 décès, suivis par le Brésil (599.359), l’Inde (449.856) et le Mexique (280.607). L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.



Source link