Iannis Xenakis à l’Espace de projection de l’Ircam



Touche-à-tout génial, architecte autant que compositeur et pionnier de la musique électronique, Iannis Xenakis (1922–2001) a récemment été honoré d’une rétrospective à la Philharmonie de Paris. Pour la réouverture (après sept ans de fermeture !) de son Espace de projection, l’Ircam complète le panorama en réactivant, pour la première fois depuis sa dernière représentation en 1974, le Polytope de Cluny, conçu par Xenakis comme un spectacle complet, entre sons et lumières.

Pensé pour les thermes de Cluny en 1972, le Polytope avait à l’époque subjugué 200 000 spectateurs, un exploit pour une proposition aussi exigeante et avant-gardiste. Influencé par la guerre vue depuis sa Grèce natale, Xenakis y recréait avec fracas un ciel encombré de violences – pour un véritable « ouragan sonore et visuel », comme l’explique bien le directeur de l’Ircam Frank Madlener.

À l’occasion de sa reconstitution par le studio d’art numérique ExperiensS et le musicologue et mathématicien Pierre Carré, les 300 miroirs originaux ont été remplacés par 64 pivotants, qui dansent et dessinent des formes lumineuses. S’y ajoutent, comme pour l’original, des flashs et des rayons lasers, dont le génie est d’imprimer une légère fumée flottante pour donner vie à un ballet de couleurs. D’une durée de 24 minutes, cet opus de Xenakis est ici suivi d’une création de 29 minutes, imaginée par le collectif de quatre compositeurs /nu/thing en prolongation de l’héritage immense de Xenakis.

Texte de Maïlys Celeux-Lanval

Une production réalisée dans le cadre du programme de soutien à la création artistique Mondes nouveaux

Arrow

Festival “ManiFeste”

Du 8 juin 2022 au 2 juillet 2022

manifeste.ircam.fr

Arrow

Le Polytope de Cluny de Iannis Xenakis : réouverture de l’Espace de projection

Du 21 juin 2022 au 2 juillet 2022
Dans le cadre du festival “ManiFeste”.

manifeste.ircam.fr



Source link