Guide Tel Aviv : week-end culturel


Jour 1 – 10h. Balade à pied ou à vélo sur Rothschild Boulevard

Pour profiter au mieux de Tel Aviv, il faut y arriver un jeudi et s’imprégner de l’ambiance folle de cette veille de shabbat (le jour de repos juif, qui va du vendredi soir au samedi, et plonge les rues dans un calme cotonneux) : filez dès vos bagages déposés dans le sud de la ville, bondé de bars et de clubs hyperactifs, de restaurants et de salles de concerts. Le vendredi matin, la découverte diurne de la ville commence idéalement par le Rothschild Boulevard, longue artère du centre. Une piste cyclable, des kiosques entourés de terrasses pour boire un (délicieux) café, une allée centrale bordée d’arbres… Impossible de ne pas être séduit par cette avenue poétique, calme et familiale, où les jeunes parents se promènent tranquillement – fait amusant, on ne cesse de croiser à Tel Aviv des bébés et des enfants en bas âge, signe de la politique nataliste très volontaire du pays. De l’avenue partent perpendiculairement de petites rues calmes, très vertes, où l’on peut observer à loisir l’architecture domestique de Tel Aviv. Ne manquez pas de passer une tête au Edmond de Rothschild Center, où se tiennent de petites expos d’art contemporain, et à la galerie Sommer Contemporary Art, excellente adresse reconnue dans le monde entier, qui représente Saâdane Afif, Marion Baruch, Rineke Dijkstra…

Sommer Contemporary Art, Tel Aviv

Sommer Contemporary Art, Tel Aviv

i

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link