Euronext – Le blé dans l’attente des prévisions américaines


Les prix du blé étaient stables lundi à la mi-journée sur le marché européen, dans l’attente de la publication mercredi des nouvelles prévisions américaines sur la production agricole mondiale (rapport Wasde).

Le cours du blé a débuté dans le rouge, après une semaine orientée à la baisse, avant de se stabiliser, à un niveau toujours très élevé: la céréale, après un pic fin novembre au-dessus des 300 euros la tonne à brève échéance, se maintenait au-dessus des 270 euros la tonne.

Le marché s’est installé dans l’attente du rapport du ministère américain de l’Agriculture (USDA), qui devrait revoir à la hausse les estimations de production de blé en Australie et en Argentine, estiment les analystes.

« La Bourse de Buenos Aires estime la production du pays à 21,8 millions de tonnes contre 20 millions affichés le mois dernier par l’USDA », note le cabinet Agritel.

Par ailleurs, les cours des engrais demeurent très élevés et les livraisons restent contrariées par la crise du Covid avec en corollaire des difficultés de logistique, relève la même source.

Sur la scène internationale, les États-Unis ont vendu 176 784 tonnes de maïs au Mexique et 120 000 tonnes de soja à destination non communiquée. La Chine a vendu un peu plus de 500 000 tonnes de ses stocks de réserve pour son marché national, rapporte Agritel.

La Jordanie a elle lancé un appel d’offres pour l’achat de 120 000 tonnes de blé sur août, selon le cabinet Inter-Courtage, qui précise que les précédents achats se sont portés sur du blé roumain.

En Inde, les exportations de blé ont atteint 3,2 millions de tonnes sur les sept premiers mois de la campagne avril 2021-mars 2022, contre 0,51 million de tonnes l’année dernière sur la même période (2 millions de tonnes sur la campagne complète), note Inter-Courtage, précisant que les premières destinations de ce blé étaient le Bangladesh, le Népal, les Émirats Arabes Unis, le Sri Lanka, le Yémen et l’Afghanistan.

Le maïs, en légère hausse trouvait de son côté du soutien dans les prévisions de qualité de récolte de la Bourse de Buenos Aires, « affichant un état bon à excellent à 40 % contre 58 % le mois dernier », avec des semis « réalisés à hauteur de 77 % ».

Vers 11h00 (10h00 GMT) sur Euronext, le prix du blé tendre était stable à 274,5 euros la tonne sur l’échéance de mars et en hausse de 50 centimes d’euro sur celle de mai à 272,50 euros la tonne, pour plus de 2 000 lots échangés.

Les prix du maïs étaient en hausse de cinquante centimes d’euro sur l’échéance de mars à 243,75 euros la tonne et de 25 centimes sur celle de juin à 245,75 euros la tonne, pour un peu moins de 250 lots échangés.

Pour suivre les évolutions des cours des matières premières agricoles, rendez-vous sur les cotations Agri Mutuel.



Source link