Enseignement agricole – Plus d’international avec Erasmus+


Au dernier salon de l’agriculture, en même temps que le Trophée international de l’enseignement agricole (TIEA), a au lieu le premier concours Erasmus+. L’occasion de faire un bilan chiffré de ce programme, autrement dit de l’ouverture et de la coopération internationale au sein des établissements.

C’est le Legta de Crézancy dans l’Aisne, qui a remporté le premier concours Eramus+, organisé dans le cadre du Trophée international de l’enseignement agricole (TIEA) au salon de l’agriculture 2022. Ce, parmi 39 établissements en lice. Une dotation de 3 000 € a été remise, aux élèves, pour financer un voyage d’études en Europe. « Allez vous promener sur la planète ! », ont lancé les organisateurs, lors de la remise des prix, pour inciter les jeunes à partir à l’étranger pendant leur cursus.

Chaque année, 6 000 lycéens agricoles sautent le pas avec Erasmus+, soit plus de 37 000 entre 2014 et 2020 dans 674 établissements pour un financement de 97 M€. 3/4 d’entre eux suivent une voie professionnelle en CFA, lycées, MFR, EPLEFPA… Sachant que professeurs, formateurs et personnels peuvent aussi bénéficier de ces échanges à l’international. Ainsi, l’enseignement agricole concentre près de 30 % des mobilités Erasmus+ du secteur de l’agriculture et 8,4 % du budget Erasmus+ national. 

Ce programme, qui fête ses 35 ans en 2022, a vu son budget augmenter de 80 % pour la période 2021-2027. L’une des priorités qu’il s’est donnée vise à répondre aux évolutions du monde agricole : favoriser la transition écologique. 



Source link