En 2022, vous pouvez chauffer votre maison en minant du Bitcoin


La hausse des coûts de chauffage devient problématique pour de nombreux français. Et si le minage de bitcoins était la solution pour chauffer votre maison ?

Les coûts de chauffage augmentent chaque année, et cette hausse s’est accélérée en 2022.

Pour prendre l’exemple du gaz, les organismes qui suivent l’évolution des tarifs reportent une hausse supérieure à 130% sur les 10 dernières années. Et ce n’est pas fini.

De quoi sérieusement impacter le quotidien des Français en forçant une réallocation de leur budget loisirs pour chauffer leur maison.

Mais rassurez-vous, les grands de ce monde ont des solutions. A commencer par Catherine MacGregor, la directrice d’Engie, qui vous propose de baisser d’un degré le chauffage dans votre maison.

Un conseil judicieux, qui, s’il est appliqué à chaque hausse des tarifs, finira par rendre votre salon aussi accueillant qu’une prison sibérienne.

Cela ne devrait pas nous étonner.

Depuis des années, on nous rabâche qu’il faut faire des « économies d’énergie ». A force de répétition, ce laïus s’est imposé comme vérité universelle.

S’interroger sur sa pertinence ou évoquer d’autres solutions vous classe instantanément comme un capitaliste égocentré qui ne pense pas aux générations futures.

Évidemment, une consommation raisonnée est souhaitable pour préserver notre planète. 

Mais pour que l’écologie ait une chance, elle doit créer l’enthousiasme.

Plutôt que de chercher à réduire la consommation des particuliers via l’augmentation des coûts ou par un cadre législatif liberticide…

…ne pourrait-on pas emporter leur adhésion en proposant des innovations disruptives ?

D’autant plus quand on sait que des solutions innovantes existent déjà dans le secteur du logement, bien qu’elles soient encore peu connues du grand public.

Et une fois de plus, les mineurs de cryptos pourraient bien être les précurseurs qui profiteront des plus grosses opportunités…

C’est en tout cas ce que pense Alexandre Vinot, le co-fondateur de WiseMining, une entreprise française spécialisée dans la performance énergétique du bâtiment depuis 2016.

Ses débuts avec les cryptomonnaies remontent à 2013, à l’époque où il minait (avec des GPUs !) dans une chambre d’étudiant.

Résultats ? 

Quelques shitcoins anéantis dans le bear market provoqué par la plateforme Mt. Gox.

Mais un constat de taille : durant ces 3 années d’études, il n’a jamais mis le chauffage en route.

Valoriser la chaleur, que la plupart des mineurs considèrent comme un déchet problématique, lui a donné des idées…

Quelques années plus tard, WiseMining créé la chaudière à bitcoins Sato™ :

Présentation de la chaudière à bitcoins lors du salon Surfin’ Bitcoin 2021

Un système simple qui récupère les calories générées par un ASIC lors du minage de bitcoins pour alimenter le chauffage central hydraulique de votre habitation.

Sachant que cette chaudière transforme 1W électrique en 1W de chaleur, on comprend bien qu’il y a là un réel potentiel pour deux catégories d’individus :

  • Premièrement les mineurs :

Au lieu de dépenser davantage d’électricité et s’efforcer d’évacuer la chaleur avec des ventilateurs, ils vont désormais pouvoir la réutiliser pour se chauffer (et en silence).

Et n’en déplaise aux nombreux détracteurs des cryptos, ces bitcoins seront nettement plus écologiques qu’un paquet de quinoa qui traverse l’Atlantique en avion.

  • Mais les propriétaires y trouveront aussi leur compte :

Avec la chaudière à bitcoins, leurs frais de chauffage sont transformés en BTC non-KYC faisant ainsi d’eux des investisseurs qui diversifient leurs actifs, sans avoir à faire d’effort d’épargne tous les mois. Les chaudières à bitcoins Sato™ sont disponibles en France, Belgique et Suisse depuis mars 2021. Ça chauffe déjà.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vérifier si votre logement est compatible, et si vous pouvez ainsi transformer vos frais de chauffage en bitcoins sonnants et trébuchants.

Faites le test maintenant : https://wisemining.typeform.com/chaudiere-sato



Source link