décision ce vendredi sur le maintien ou non de la compétition


Jeudi matin, la France a annoncé l’instauration dès samedi de l’obligation de «motifs impérieux» pour les voyageurs en provenance et à destination du Royaume-Uni face à «la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron». Ces motifs «ne permettront pas de se déplacer pour raisons touristiques ou professionnelles», a précisé le gouvernement, prenant de cours les clubs français, britanniques et l’EPCR. Jeudi soir, l’organisateur des compétitions européennes a reconnu être «en contact avec les autorités françaises afin de comprendre les nouvelles mesures annoncées et d’évaluer l’impact sur les matchs de la 2e journée.» Une réunion s’est déroulée dans la soirée entre les clubs, les différentes ligues (LNR, Premiership, United Rugby Championship) et l’EPCR pour faire le point sur la situation. Les équipes françaises concernées par des déplacements espèrent bénéficier d’une dérogation mais aucune décision n’a été prise en ce sens. Une nouvelle réunion est programmée vendredi matin selon un représentant du Top 14.



Source link