Coulidoor réalise le plus gros investissement machine dans l’histoire du groupe sur le site de La Verpillière.


Communiqué de presse, le 10 Juin 2022 – Le groupe Coulidoor, fabricant français de portes de placard, dressing, séparations de pièces et verrières sur mesure, est classé parmi les 3 acteurs majeurs de l’ameublement français. Sous la direction de M. Arnaud Visse depuis 2009, le groupe Coulidoor poursuit sa croissance à 2 chiffres : + 10 % en 2021, pour un chiffre d’affaires s’établissant à 47 millions d’euros. Le groupe compte 330 employés, répartis sur 4 sites, dont celui de La Verpillière (38) en région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est sur ce site de production que de gros investissements ont été amorcés, en 3 phases successives. La première, qui a débuté en juin 2021, a vu l’arrivée des premières machines stockage et débit ; la deuxième, de nature intermédiaire, a correspondu en janvier 2022 à l’installation des machines dévolues au placage de chants ; quant à la troisième phase, prévue en septembre 2022, elle va concerner l’approvisionnement en machines de perçage et robots pour le tri. Au global, cet investissement avoisine les 6 millions d’euros, dont 5 millions en machines et 1 million destiné aux travaux annexes comme le système d’aspiration, l’électricité, le génie civil… Depuis sa création en 1986, il s’agit pour Coulidoor du plus gros investissement système machine jamais réalisé.

 

Une évidence industrielle

Pourquoi un tel investissement ? Pour répondre à la demande croissante des aménagements sur mesure, alors même que le parc machines du site La Verpillière était vieillissant, et que le site normand de Verson (14) est aujourd’hui au maximum de ses capacités de production. Par conséquent, le groupe Coulidoor a fait appel à IMA, un constructeur allemand qui fabrique des machines sur mesure, pouvant répondre aux exigences et au fonctionnement du groupe.

 

Faire plus avec une empreinte carbone moindre

Au-delà de l’objectif premier, qui est d’augmenter les cadences de production en passant de 5 000 pièces par jour à 12 000 sur une ligne de production entièrement automatisée, cet investissement améliorera la qualité des produits et réduira les délais de fabrication. Qui plus est, il répond à la politique RSE appliquée par le groupe, à la fois en termes de préservation des ressources humaines et de l’environnement.

Au plan humain, aucun poste n’a été supprimé pendant l’installation. Malgré l’automatisation, 2 recrutements au poste de conducteur de ligne sont d’ailleurs en cours. Le site de La Verpillière a en effet un besoin constant de ressources nouvelles, et notamment de compétences informatiques et organisationnelles.

Au plan environnemental, la technologie retenue est des plus respectueuses, puisqu’elle permet de réduire la consommation en matières premières, et d’ainsi afficher un impact environnemental moindre, tout en améliorant les conditions de travail de nos collaborateurs.

Cet investissement est piloté par le chef de projet, Valentin Lorence, et le directeur du site, Denis Cros. La mise en route officielle des machines sera effective en 2022.

 

Pour plus d’informations :

Téléchargement du communiqué et visuels HD sur la salle de presse d’Amsterdam Communication, Agence de relations presse.

Attaché de presse : Catherine AMSTERDAM – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. 02 43 94 01 71



Source link