À travers le monde, un Noël une nouvelle fois marqué par la pandémie de Covid-19


EN IMAGES – Pour la seconde année consécutive, les milliards de personnes célébrant Noël ont dû s’adapter à l’évolution de la pandémie.

Plusieurs milliards de personnes célébraient Noël ce samedi. Des festivités entravées pour la seconde année consécutive par la pandémie de Covid-19. Le très contagieux variant Omicron a notamment entraîné l’annulation et le retard de milliers de vols durant le week-end, empêchant des familles de se retrouver dans les temps.

François appelle à lutter contre le «repli sur soi»

La bénédiction urbi et orbi du pape François a démarré vers midi devant les fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre de Rome. François a appelé au «dialogue» face à la tentation du «repli sur soi» lors de son traditionnel message de Noël.

Une foule immense est venue recevoir la bénédiction du pape François en ce jour de Noël. HANDOUT / VATICAN MEDIA / AFP

Le pontife argentin, âgé de 85 ans, a présidé vendredi soir la messe de Noël dans la basilique Saint-Pierre devant quelque 2000 personnes masquées, une cérémonie célébrée en plusieurs langues en présence de représentants d’autres confessions chrétiennes.

À VOIR AUSSI – Ukraine, Irak, Yémen… Pour Noël, le pape appelle au «dialogue» et déplore les «tragédies oubliées»

Le pape François pendant la messe de minuit au Vatican. Filippo MONTEFORTE / AFP

Messe à Bethléem

À Bethléem, ville palestinienne de Cisjordanie occupée, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, malgré le froid, sur la place de la Mangeoire pour suivre une parade de scouts palestiniens.

Une parade de scouts palestiniens dans les rues de Bethléem. JAAFAR ASHTIYEH / AFP

Voyages perturbés

Les compagnies aériennes ont dû annuler ce week-end plus de 5600 vols dans le monde, dont près d’un quart liés aux États-Unis, tandis que des milliers d’autres ont été retardés. De nombreux membres du personnel (pilotes, hôtesses…) ont été placés en quarantaine après avoir été exposés au virus.

Le réveillon de Noël a été gâché pour de nombreux Américains, à cause de l’annulation de nombreux vols. DAVID MCNEW / AFP

Des millions d’Américains ont malgré tout sillonné leur pays, bien que la vague Omicron dépasse déjà le pic du variant Delta, avec 171.000 cas quotidiens en moyenne sur sept jours, et que les hôpitaux soient saturés.

La flambée des infections a jeté un froid sur les festivités. Les rassemblements sont généralement plus aisés qu’en 2020 même si les Pays-Bas sont confinés, que Broadway a annulé les spectacles de Noël à New York et que l’Espagne et la Grèce ont réintroduit le masque obligatoire à l’extérieur.

Le masque en extérieur est redevenu la norme dans certains pays (ici en Espagne). JAVIER SORIANO / AFP

«Fragment d’espoir»

La plupart des Australiens peuvent de nouveau voyager dans leur pays, pour la première fois depuis le début de la pandémie, renforçant l’esprit de Noël dans un pays qui connaît pourtant un nombre record de contaminations. L’archevêque catholique de Sydney (sud-est) Anthony Fisher a salué dans son message de Noël les «scènes émouvantes de gens se retrouvant dans les aéroports après des mois de séparation».

Une famille australienne se retrouve quelques jours avant Noël. Saeed Khan / AFP

Le ministre canadien des Transports avait donné un feu vert à l’équipage du Père Noël. Même prévenance côté australien: «Nos contrôleurs aériens guideront le Père Noël en toute sécurité dans l’espace aérien australien», avait indiqué l’Autorité de sécurité aérienne. Au Brésil, un Père Noël arrivé en hélicoptère a distribué des colis alimentaires aux habitants de la favela de Penha, à Rio de Janeiro (sud-est).

Le père Noël a mis un peu de baume au cœur des enfants de la favela de Penha. DANIEL RAMALHO / AFP

À VOIR AUSSI – La reine Elizabeth II rend hommage au prince Philip dans son message de Noël



Source link